Le tri et l'affichage des résultats peut être + ou - long. Merci de patienter...
OnParOu.com : votre comparateur de voyages OnParOu.com : Agence de voyages et comparateur de voyages

Rép. Dominicaine : INTÉRÊTS TOURISTIQUES

L'essentiel sur la destination Rép. Dominicaine pour préparer votre voyage : climat et prévisions météo, formalités, santé, monnaie, pourboire, décalage horaire, sécurité, fêtes, adresses utiles, sites internet à visiter...

Choisir une destination : Afrique du Sud - Andalousie - Argentine - Australie - Bahamas - Baléares - Birmanie - Bolivie - Bosnie-Herzégovine - Brésil - Bulgarie - Cambodge - Canada - Canaries - Cap Vert - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Corse - Costa Daurada / Calida - Costa Rica - Crète - Croatie - Cuba - Curaçao - Egypte - Emirats Arabes Unis - Equateur - Etats-Unis - France métropole - Grèce continentale - Guadeloupe - Guatemala - Ile Maurice - Iles Grecques - Inde - Indonésie/Bali - Iran - Jamaïque - Japon - Jordanie - Kenya - Laos - Laponie - Madagascar - Madère - Malaisie - Maldives - Malte - Maroc - Martinique - Mexique - Monténégro - Népal - Nouv. Calédonie - Oman - Panama - Pérou - Philippines - Polynésie - Portugal - Rép. Dominicaine - Réunion - Saint Barthélémy - Saint Martin - Sainte Lucie - Sardaigne - Seychelles - Sénégal - Sicile - Sri Lanka - Tanzanie/Zanzibar - Thaïlande - Tunisie - Turquie - Vietnam



Drapeau Rép. Dominicaine Rép. Dominicaine : INTÉRÊTS TOURISTIQUES


L'ESSENTIEL POUR VOTRE SÉJOUR

Carte
Climats
Formalités
Santé
Monnaies
Décalage horaire
Sécurité
Liste des hôtels
Liste des circuits / croisières
INFORMATIONS GÉNÉRALES

Repères
Pourboire
Pour des vacances respectueuses
Divers
Fêtes
Adresses utiles
Sites Internet
INTÉRÊTS TOURISTIQUES

Les centres d'intérêts de la destination
• environnemental
• golfique
• balnéaire
• spa
• plongée / snorkeling
• culturel
• thalasso
Points forts de la destination
Points faibles de la destination
Coût de la vie à l'extérieur de l'hôtel
Conseils
LES CONSEILS DU PROFESSIONNEL

Actualités
Type d'hôtels dominants
Niveau de prestations hôtelières
Points forts de l'hôtellerie
Points faibles de l'hôtellerie
Forfait type
Les formules les plus fréquentes
Clientèle
Prix moyen du forfait
Période la moins chère
Les best of





Les centres d'intérêts de la destination

[ Sommaire ]


  • Intérêt ENVIRONNEMENTAL   
    Un patrimoine environnemental riche et préservé

    300 Km de plages de sable fin doré ou blanc, attirent des millions de touristes chaque année dans la République Dominicaine mais elle a beaucoup plus à offrir. Des parcs nationaux, des réserves naturelles et scientifiques, la montagne omniprésente, sont autant de point d'observation de la richesse végétale et animale du pays pour les passionnées de nature. Envie de dépaysement, de se ressourcer, la destination permet de mêler sport et détente, bien-être et activité, exploration et aventure. Du désert à la forêt subtropicale et aux forêts d'altitude, l'île compte une vingtaine d'écosystèmes différents et près de 20 % de son territoire est classé parc national ou réserve scientifique, ce qui exclut toute construction. Le pays abrite 17 parc nationaux, 7 réserves naurelles et 35 réserves scientifiques protégeant une faune et une flore remarquables. Les principaux parcs nationaux : Jaragua (1 374 km²), Los Haïtises (1 200 km²), la sierra de Bahoruco (800 km²), Armando Bermudez (766 km²), Jose del Carmen Ramirez (764 km²), Montecristi (530 km²) et le parque del Este (420 km²). Les adeptes d'écotourisme seront comblés par l'exploration de cette nature extrêmement généreuse, protégée et diversifiée.

    Trois régions se distinguent de par leur biodiversité exceptionnelle :

    Le centre du pays avec la Cordillère Centrale
    On accède au cœur du pays, la région de Cibao, par l'escalier de trois cordillères qui culmine à 3175 mètres avec le Pico Duarte, propice à de nombreuses randonnées. Surnommé les Alpes dominicaines, c'est une région de prédilection pour les aventuriers avides de sensations fortes comme la canyoning, le rafting, le trekking ou la randonnée VTT. Les "fincas", petites auberges de cette région se sont tournées vers l'écotourisme et organisent des excursions pour les amoureux de la nature.

    La presqu'île de la Samana
    La presqu'île de la Samana est considérée comme la perle du nord en raison de sa végétation luxuriante symbolisé notamment par un sanctuaire naturel au centre de la péninsule : le Parc national Los Haïtises accessible par la route ou par la mer. La majesté des mogotes (îlots) chargés de végétation, la forêt de mangrove, la riche forêt tropicale et la variété des fleurs et de la faune, confèrent à Los Haïtises un charme particulier. Dans la Sierra de Samana, au nord, on peut se baigner sous la Cascade Salto del Limon, haute de 40 m. Ici, on peut faire de magnifiques promenades à cheval, marcher dans le lit des rivières, se promener à pied en admirant le paysage, se baigner sous la cascade, nager dans une piscine naturelle et visiter les cavernes fascinantes. La Péninsule de Samana abrite chaque années dans sa baie la saisie des amours de centaines de baleines à bosses. Les jeux de séduction de ces gros cétacés s'observent de fin décembre à mi-mars.

    La côte sud ouest
    La nature prodigieuse de cette région est l'une des plus protégées du pays. Près de la frontière avec Haïti, la lac salé Enriquillo (-44 mètres sous le niveau de la mer) forme avec l'île Cabritos un parc national ou vivent des flamands roses, des énormes iguanes et des crocodiles américains. L'abondante végétation de la Sierra de Bahoruco offre un contraste étonnant avec les champs de cactus de la plage de Bahia de las Aguilas, un autre parc national où les tortues viennent pondre chaque année.

    La diversité des activités de pleine nature

    Bénéficiant d'un patrimoine environnemental exceptionnel et d'une forte expérience touristique, le pays a développé une infrastructure touristique permettant la pratique de nombreux sports de plein air. Dans les Caraïbes, la République Dominicaine est la championne du sport nature. Parmi les sports nature, le rafting est sans nul doute le plus répandu. On peut le pratiquer sur le Roi Yaque delNorte, à proximité de Jarabacoa. Très proche du rafting, le Tubing : une personne embarque à bord d'un petit canoé en caoutchouc pour parcourir les torrents. La meilleure période pour s'adonner à ce sport va de mai à octobre, lorsque les fleuves sont au plus haut de leur débit. Le Tubing se pratique sur le Rio Jamao al Norte, sur le Rio Yaque del Norte et sur le Rio Isabela, à proximité de Saint Domingue.

    La République Domincaine est bien sûr le lieu idéal pour de longues promenades en immersion dans la nature quel que soit le mode choisi : à pied, en VTT, à cheval... Les sites les plus évocateurs se trouvent dans la Cordillère Centrale, à proximité de Jarabacoa, dans la vallée de Constanza et dans les Valle Nuevo. Les autres sites sont Pico Duarte, El Mogote à proximité de Puierto Plata, et la Sierra de Bahoruco au Sud-Ouest du pays. Les autres activités sportives possibles : escalade, parapente, parachute ascensionnel, quad, buggy...
  • Intérêt GOLFIQUE   
    Une destination golfique exceptionnelle

    La République Dominicaine s'inscrit aujourd'hui comme une destination golfique incontournable avec à son actif plus d'une trentaine de parcours de golf (18 trous pour la plupart). Idéale à plus d'un titre, grâce notamment à un climat qui reste clément tout au long de l'année, elle propose aux passionnés de golf la possibilité de vivre des sensations multiples dans des cadres naturels de toute beauté, entre mer des Caraïbes, océan Atlantique, végétation tropicale et montagnes. Les parcours de golf ont été conçus dans leur grande majorité par des designers et des anciens joueurs de renommée internationale comme Pete Dye à La Romana, Robert Trent Jones Jr. à Puerto Plata et Playa Grande, Jack Nicklaus, José "Pepe" Gancedo, Tom Fazio, Gary Player, Nick Faldo ou P.B. Dye à Punta Cana.
  • Intérêt BALNÉAIRE   
    Une destination balnéaire devenue incontournable

    La République Dominicaine fait figure de destination balnéaire de premier choix de par la beauté et l'extrême diversité de ses plages. Ses plages de sable fin, doré ou blanc attirent chaque année des millions de touristes. Saphirs bleu azur des eaux de l'océan Atlantique ou turquoises de la mer des Caraïbes, la République Dominicaine les décline à l'infini sur plus de 300 Kilomètres de plages toute plus somptueuses les unes que les autres... Balayées par des vents réguliers et puissants qui font bruisser en cadence les cocotiers ourlant d'un vert émeraude leur sable blanc, elles sont une invitation au farniente et à la douceur de vivre. En plus de leur beauté, les plages dominicaines sont d'une extrême diversité selon la région : plages étroite et intimiste aux eaux calmes à Bayahibe, plage large et interminable de sable blanc aux eaux agitées à Punta Cana, plages sauvage et authentiques dans la presqu'île de Samana, plages de sable brun ventées et animées à Cabarette...

    Typologie des plages et caractéristique des principales régions balnéaires

    Les plages de Bayahibe

    Bayahibe est un petit village de pêcheurs situés à l'extrémité sud est de l'île. La plage de Bayahibe fait partie des plus belles plages de l'île mais reste bien moins spectaculaire en dimension que celle de Punta Cana. C'est une plage pleine de charme, intimiste, pas très large et de sable blond, qui bénéficie d'une eau calme grâce à la mer des Caraïbes ce qui en fait un lieu idéal pour la baignade des enfants. Les hôtels de la région profitent de l'animation du petit port de pêcheurs de Bayahibe (accessible très facilement depuis les hôtels par la plage), point de départ des excursions notamment pour l'île de Saona, en matinée. Pour les amateurs, de nombreux bateaux de pêche et de plaisance mouillent dans la baie. Les hôtels de la région ont été conçus dans le plus grand respect de la nature qui les entoure. Les constructions sont petites et discrètes, immergées dans le vert luxuriant de la nature. La région de Bayahibe conviendra particulièrement aux familles pour les plaisirs sans risque de la baignade et aux couples recherchant une certaine quiétude et le charme local d'un petit village de pêcheurs qui a su conserver son âme. Car, Bayahibe est un petit bijou qui a su garder son authenticité, tout en vivant des fruits du tourisme.

    Les plages de Punta Cana

    A 207 Km de Saint Domingue et à 56 Km de Higuey, se trouve les plages de Punta Cana qui est la zone balnéaire la plus réputée, déroulant pas moins de 40 Km de plages de sable blanc ourlées de cocotiers géants et baignées d'une eau transparente. Punta Cana peut être scindé en deux grandes parties. Tout d'abord la plage de Bavaro (20 Km de plage en continue du resort Barcelo au sud au complexe Roco Ki Resort au nord) au coeur de Punta Cana qui fait figure de plage de référence. Bavaro été classée par le MIT comme la 9ème plus belle plages du monde. C'est à cet endroit que le sable est le plus pur, d'un blanc immaculé. La plage de Bavaro est une succession ininterrompue de resorts. Le site n'en est pas défiguré pour autant car la consigne sine qua non pour toute construction est de s'harmoniser avec l'environnement et de ne pas dépasser la cime des cocotiers. Au delà du complexe Roco Ki Resort se trouvent les plages de Macao et de Ubero Alto. Beaucoup plus sauvages que Bavaro, cette partie du littoral de Punta Cana est encore en grande partie vierge. Les quelques rares hôtels Club Nouvelles Frontières, Dreams, Sirenis, Excellence, Zoetry Agua Resort et Sivory sont espacés les uns des autres contrairement à Bavaro ou tous les hôtels sont mitoyens. Les plages sont vierges, la mer plus agitée mais le sable n'est plus blanc comme à Bavaro mais blond et moins farineux. Cette partie nord de Punta Cana conviendra particulièrement à ceux qui recherchent de longues plages sauvages et désertes.

    Les plages de la presqu'île de Samana

    Située à 210 Km de Puerto Plata, Samana compte 6000 habitants. Cette partie de l'île est considérée comme la perle du nord. Les plages immenses sont parmi les plus sauvages de l'île et bénéficient d'un cadre naturel exceptionnel, composé de collines et de montagnes couvertes de palmiers, de cocotiers et regorgeant de cascades spectaculaires. La région est longtemps restée à l'écart du tourisme. Les plages peuvent être très isolées, souvent bordées d'immense cocoteraies sauvages. Cette région parmi la plus typique de l'île permet de découvrir un autre visage de la République Dominicaine avec ses villages accueillants, ses splendides paysages préservés de jungle et de montagnes, ses stations qui contrairement aux capitales du tout inclus, ont su maintenir un vrai tissu social ponctué de marchés, de petits bars et restaurants. S'il existe quelques grands hôtels en tout inclus pour les plus exigeants, ce sont plutôt les petits établissements de charme qui prédominent surtout à Las Terrenas, très souvent proches des lieux de vie. Cette région plaira à ceux qui fuient les grands complexes aseptisés de Punta Cana et qui sont avides d'authenticité et de rencontres avec la population dominicaine. Contrairement à Punta Cana, les activités de nature sont ici infinies : canyoning, rafting, trekking, escalade, , kitesurf, promenade en cheval sur des plages désertes... On pourra très facile alterner farniente et éco-excursions avec le Parc National de los Haïtises tout proche.

    Les plages de Puerto Plata

    Excepté la plage plutôt quelconque de Playa Dorada (5 Km de plages en deux parties) située à 6 Km au sud de Puerto Plata et qui concentre les principaux hôtels, on ne trouve pas d'immenses plages de sable blanc comme celles de Punta Cana, mais des excursions en nombre et, à souligner, une authentique vie dominicaine de jour comme de nuit. La région est depuis longtemps une destination touristique à part entière.

    Les plages de Cabarete

    Quelques kilomètres plus à l'est de Sosua, entre petites auberges et restaurants sur la plage, se trouve Cabarete, localité touristique emblématique avec sa longue baie qui dispose d'une belle plage de sable doré disposée en arc de cercle sur 2.5 Km faisant face à la ville et qui continue au nord sur 2.5 Km supplémentaires. Ici, pas de barrière de corail donc une houle constante qui comble les surfeurs. Cabaret est également un spot réputé de windsurf et de kitesurf avec des vents puissants et réguliers. La station touristique qui borde la plage bénéficie d'une animation festive et sportive. Mais ses infrastructures (bars, restaurants et hôtels) manquent de pittoresque. La clientèle est composée essentiellement de jeunes sportifs et noctambules qui viennent pour pratiquer leur sport favori en journée et faire la fête la nuit !

    La diversité des activités nautiques

    Parmi les nombreuses activités sportives que l'on peut pratiquer en République Dominicaine, les sports aquatiques figurent sans nul doute au premier plan grâce à la mer calme des Caraïbes ou à celle agitée de l'Atlantique. Les eaux multicolores permettent tous les sports nautiques, ski nautique, jet ski, canoë, kayak, parachute ascensionnel, banana boat, planche à voile, voile, snorkeling, pêche au gros... Si toutes les activités nautiques sont pratiquées, notamment dans les zones hôtelières de Bayahibe, Punta Cana, Samana et Puerto Plata, l'accent est mis sur le windsurf à Cabarete, l'un des 10 meilleurs sports au monde et la pêche au gros à Boca Chica ou vers Monte Cristi.
  • Intérêt SPA   
    Les hôtels les plus prestigieux de République Dominicaine proposent tous aujourd'hui des prestations de très haut niveau et une très large offre de Spas et programmes de remise en forme dans un cadre idyllique. Le développement des Spas est parmi les priorités des hôteliers dominicains, qui sont conscients que cette prestation est indissociable des loisirs luxueux que leur clientèle attend. Le développement rapide de Spa dans tous les hôtels récents ont propulsé la République Dominicaine au 1er rang des destinations Caraïbes dans ce domaine.

    Parmi les plus beaux Spas de l'île, on peut citer à titre d'exemple ceux des hôtels Barcelo Bavaro Palace, Dreams La Romana, Majestic Elegance, Secrets Sanctuary, Zoetry Agua, Secrets Royal, Sivory...
  • Intérêt PLONGÉE / SNORKELING   
    La plongée sous-marine, avec et sans bouteille, est une activité prisée. Entre Costambar, Cabarete et Sosua la côte nord offre quelques sites marins exceptionnels pour les plongées comme : Las Palmas, Ariport Walls, Five Rocks et la Pyramide. A Cabera, les plongeurs expérimentés peuvent découvrir, après avoir franchi quelques tunnels souterrains, des cavernes qui abritent des lacs d'eau douce. A proximité de Las Galeras, se trouve un mur sous-marin profond de 54 mètres, recouverts de corail, le long de la côte méridionale, le parc marin de La Caleta est un véritable paradis pour les plongeurs, en raison de la diversité de la faune et de la barrière de corail.
  • Intérêt CULTUREL   
    Excepté un modeste quartier colonial dans la capitale Saint Domingue, le patrimoine culturel et plus précisément architectural de la République Dominicaine est faible.

    Saint Domingue, centre culturel du pays
    Ville de tous les contrastes, festive, aux falaises battues par des flots turquoise, la capitale dominicaine est la première cité européenne du Nouveau Monde. C'est de là que l'Espagne se lança à la conquête de l'Amérique centrale et du Sud. La Zona Colonial ne représente aujourd'hui qu'un îlot dans cette agglomération de trois millions d'habitants. Elle couvrait l'ensemble de la ville à l'époque de l'expansion espagnole. La Zona Colonial abrite l'église la plus ancienne du Nouveau Monde, le Convento de la Orden de los Predicadores (1520), les ruines du premier hôpital, l'Hospital San Nicolás de Bari (1503), et celles du plus vieux fort européen, le Fuerte de Santa Bárbara (1570). Faites un tour au Museo de las Casas Reales, de style Renaissance, le plus beau musée du pays.




Points forts de la destination

[ Sommaire ]


Climat clément toute l'année • La beauté et la diversité des plages de rêves : immense et agitée à Punta cana, calme et pleine de charme à Bayahibe, sauvage et authentique à Samana, festives et sportive à Puerto Plata • Le rapport qualité - prix exceptionnel des hôtels • La joie de vivre des Dominicains • La diversité des activités nature : canoë, kayak, trekking, windsurf, kitesurf, quad, buggy, équitation, rafting, canyoning, VTT, randonnées... • Les paysages exceptionnels et sauvages de la péninsule de la Samana




Points faibles de la destination

[ Sommaire ]


Un environnement artificiel autour de Punta Cana avec à la clé un littoral dégradé • Le tourisme de masse dans sa plus grande expression • L'enfermement des clients dans les resorts : ils consomment tout à l'intérieur et n'ont guère de contact avec la population • L'importation du tourisme sexuel • Période cyclonique de septembre à novembre




Coût de la vie à l'extérieur de l'hôtel

[ Sommaire ]


Bon marché
Prix moyen du repas à l'extérieur de l'hôtel : 6 à 12 €




Conseils

[ Sommaire ]


• Pour tout savoir de la région de Bayahibe, l'une des régions touristiques les plus séduisantes de République Dominicaine, ne manquez notre dossier spécial sur notre BLOG : "Bayahibe : Le Charme des Caraïbes en plus !". Lire l'article >>.

• Des quatre grandes régions touristique de la République Dominicaine que sont Puerto Plata, La Samana, Punta Cana et Bayahibe, cette dernière est celle qui rassemble selon nous le plus d'avantages : Elle est facilement accessible quel que soit l'aéroport d'arrivée le plus fréquent qu'est Saint Domingue ou Punta Cana - Elle est authentique en raison d'un développement hôtelier restreint (une dizaine d'hôtels tout au plus contre 260 pour Punta Cana) - Elle est bordée par une superbe plage au eaux calmes (contrairement à Punta Cana) - Elle s'articule autour d'un village de pêcheurs typique au charme réel - Elle est le point de départ d'excursions incontournables (Rivière Chavon, Saona et Catalina).

• Si vous envisagez de vous rendre en République Dominicaine, vous aurez à effectuer un vol retour de nuit, parfois pénible. Nous avons rédigé sur notre blog un article complet regroupant des conseils et des astuces pour appréhender en toute sérénité un vol de nuit et arriver en forme à destination. Nous vous invitons à le consulter. L'article s'intitule : En forme après un vol de nuit ? Oui, c'est possible !... Lire l'article >>

• En pleine saison, le manque de transats, l'obligation de réserver dès l'arrivée les restaurants à la carte et autres inconvénients de structures gigantesques se font davantage sentir.

• Le temps de transfert entre l'aéroport et l'hôtel peut être très long, surtout s'il faut déposer avant vous beaucoup de clients. Après 9h de vol, cela est souvent épuisant. Pensez à réserver un transfert privé. A l'aller, vous gagnerez en fatigue et vous arriverez les premiers dans votre hôtel. De même, au retour vous serez les premiers arrivés à l'aéroport et éviterez la longue file d'attente interminable. Un confort très appréciable.

• De janvier à mars, c'est la saison des baleines dans la baie de Samana. Une expérience inoubliable à ne pas manquer si vous logez dans cette partie de l'île.

• Que vous séjourniez à Bayahibe ou Punta Cana, pensez à réserver à l'avance vos excursions avec notre partenaire Pro Excursions : vous bénéficiez de réductions importantes (car vous traitez directement sans passer par le tour-opérateur et l'hôtelier) mais surtout vous avez la garantie d'excursions de très grande qualité (validées par nos soins) et en petits groupes garantis. Le paiement s'effectue directement sur-place auprès du prestataire et vous êtes pris en charge depuis votre hôtel.

• Selon les conditions météorologiques, les vents et marées peuvent ramener beaucoup d'algues sur les plages de Punta Cana, notamment entre les mois de Mai et Décembre.

• Il est à noter que chaque mois de mars et d'avril, les jeunes étudiants américains fêtent la fin d'une session de leurs études secondaires. Durant cette période, les hôtels de Punta Cana accueillent ces jeunes étudiants dénommés "springbreakers". Nous attirons votre attention sur ce phénomène pouvant entraîner des nuisances sonores et altérer la tranquillité d'un séjour. Il faut également préciser que de mai à décembre, les hôteliers accueillent aussi une clientèle locale en fin de semaine. Le comportement festif des dominicains est susceptible d'engendrer quelques nuisances notamment sonores.









Modifier la destination : Afrique du Sud - Andalousie - Argentine - Australie - Bahamas - Baléares - Birmanie - Bolivie - Bosnie-Herzégovine - Brésil - Bulgarie - Cambodge - Canada - Canaries - Cap Vert - Chili - Chine - Chypre - Colombie - Corse - Costa Daurada / Calida - Costa Rica - Crète - Croatie - Cuba - Curaçao - Egypte - Emirats Arabes Unis - Equateur - Etats-Unis - France métropole - Grèce continentale - Guadeloupe - Guatemala - Ile Maurice - Iles Grecques - Inde - Indonésie/Bali - Iran - Jamaïque - Japon - Jordanie - Kenya - Laos - Laponie - Madagascar - Madère - Malaisie - Maldives - Malte - Maroc - Martinique - Mexique - Monténégro - Népal - Nouv. Calédonie - Oman - Panama - Pérou - Philippines - Polynésie - Portugal - Rép. Dominicaine - Réunion - Saint Barthélémy - Saint Martin - Sainte Lucie - Sardaigne - Seychelles - Sénégal - Sicile - Sri Lanka - Tanzanie/Zanzibar - Thaïlande - Tunisie - Turquie - Vietnam